C & F Éditions

En communs
Une introduction aux communs de la connaissance
Recueil d'articles
par Hervé Le Crosnier
 
version imprimée :
19 €
ISBN 978-2-915825-60-02
novembre 2015
 
version numérique (epub) :
9 €
ISBN 978-2-915825-61-9
novembre 2015
 
version bundle (imprimé + epub) :
24 €
ISBN 978-2-915825-63-3
novembre 2015
 
Flyer et bon de commande (.pdf)
 
Extrait de l'ouvrage (.pdf)
 
Une introduction aux communs de la connaissance Recueil d'articles
Hervé Le Crosnier

couverture du livre En communs : Une introduction aux communs de la connaissance

 

Les connaissances sont des ressources sensibles : leur partage permet de réaliser la paix et les autres droits fondamentaux. Au contraire, leur transformation en biens économiques privés dans une « économie de la connaissance » est source d'exclusion, de restriction des savoirs et de limitation de leur circulation.

Une longue tradition d'étude des communs matériels existe souligne le rôle des communautés pour la gestion de ressources finies impliquant un usage dit rival. Le numérique introduit quant à lui une opportunité nouvelle par son caractère additif et multipliable. Sensibiliser et assurer la gestion et le partage des connaissances, alerter des risques et méthodes d'enclosure, définir le faisceau de droits adapté, ouvrent de nouvelles perspectives portées par de nombreux mouvements issus des transformations numériques de la société (logiciels libres, creative commons, accès libre aux publications scientifiques, etc.).

Dans ce recueil de ses articles publiés au cours de ces dernières années, Hervé Le Crosnier trace les contours d'une approche ouverte et coopérative des savoirs.

 

Hervé Le Crosnier est enseignant chercheur à l'Université de Caen-Normandie. Ses enseignements portent sur les technologies de l'internet et la culture numérique. Ses cours de culture numérique délivrés en amphi sont filmés par le Centre d'Enseignement Multimédia de l'Université de Caen et rendus disponibles comme ressources éducatives libres.

Ses recherches en informatique portent sur la notion de documents composites et multilingues. Son travail en sciences de l'information et de la communication s'articule autour de la question des communs de la connaissance.