C & F Éditions

couverture du livre Fred Turner - Aux sources de l'utopie numérique Aux sources de l'utopie numérique
De la contre-culture à la cyberculture,
Stewart Brand, un homme d'influence
par Fred Turner
Traduction de l'anglais par Laurent Vannini
 
Version imprimée
 
32 €
ISBN 978-2-915825-10-7
décembre 2012
 
Présentation du livre et bon de commande (.pdf)
 
 
Ajouter à votre panier
 

La presse en parle

De nombreux articles dans la presse, les médias et sur le web font état du travail de Fred Turner. Nous avons compilé une liste complète qui permet de mesurer l'impact de cet ouvrage. Liste des articles
 
Aux sources de l'utopie numérique : De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand, un homme d'influence
par Fred Turner
(traduit de l'anglais par Laurent Vannini)

Stewart Brand occupe une place essentielle, celle du passeur qui au delà de la technique fait naître les rêves, les utopies et les justifications auto-réalisatrices. Depuis la fin des années soixante, il a construit et promu les mythes de l'informatique avec le Whole Earth Catalog, le magazine Wired ou le système de conférences électroniques du WELL et ses communautés virtuelles.

Aux sources de l'utopie numérique nous emmène avec lui à la découverte du mouvement de la contre-culture et de son rôle déterminant dans l'histoire de l'internet.

clin d'oeil au Whole Earth Catalog

Clin d'oeil et révérence au Whole Earth Catalog

« Ce livre réussit un véritable tour de force. Suivant la biographie de Stewart Brand, il dresse le portrait d'un personnage collectif : internet. En déplaçant l'attention des inventeurs vers les passeurs, Fred Turner offre une leçon de sociologie des sciences et des techniques. Toujours là au bon moment, Stewart Brand est le point d'intersection d'univers hétérogènes. Il amène le LSD dans les laboratoires du Stanford Research Institute, et introduit la micro-informatique dans l'univers pastoral des hippies... »

Dominique Cardon, extrait de la préface

 

« Quand Place de la toile m'est échue il y a cinq ans maintenant, je suis allé voir Dominique Cardon pour qu'il me conseille quelques lectures de base sur les questions numérique. Et il m'a dit tout de suite : « il faut absolument lire Fred Turner, De la contreculture à la cyberculture (2006), c'est un livre essentiel. » Et j'avoue honteusement ne pas l'avoir fait, le livre était gros, disponible en anglais seulement, j'ai été rebuté. Par la suite, la référence au livre de Turner est très souvent apparue au détour d'un texte ou d'un propos, rendant chaque jour sa lecture plus urgente. Lecture encore retardée car entre temps, Hervé Le Crosnier m'a annoncé que sa maison d'édition en avait lancé la traduction en français. Paresseusement, j'ai attendu cette traduction, qui vient donc de paraître aux éditions C&F, sous le titre Aux sources de l'utopie numérique. Et là, je le dis sans aucune exagération, cette lecture m'a émerveillé. Le livre de Fred Turner est extraordinaire. Peut-être le livre le plus passionnant, le plus complet, le plus éclairant, que j'ai lu sur l'histoire intellectuelle des nouvelles technologies. On y comprend tout : comment l'informatique passe des militaires aux hippies, le rôle du LSD et des communautés, la place de la cybernétique et des analyses de McLuhan, le glissement vers l'entreprenariat et la nouvelle économie, Turner explique tout cela avec force détails, l'incarnant dans des trajectoires individuelles et des expériences collectives, c'est assez prodigieux. D'où cette émission, dont l'ambition est moins de rendre compte de la totalité du livre que d'en éclairer quelques points, les plus saillants. A votre charge, chers auditeurs et auditrices, d'aller en découvrir le reste. »

Xavier Delaporte, émission Place de la Toile du 15 décembre 2012

portrait de Fred Turner

L'auteur : Fred Turner

Fred Turner, après avoir été journaliste à Boston pendant dix ans et enseigné au MIT ou à Harvard, est actuellement professeur et directeur des études au département des sciences de la communication de l'Université de Stanford.