C & F Éditions

Addiction sur ordonnance

Patrick Radden Keefe

couverture
13,55 x 21 cm. - 102 p.
Collections interventions, 1

Avec la collaboration de :

  • Claire Richard (trad.)
  • Frédéric Autran
  • Cécile Brajeul
  • Hervé Le Crosnier (postface)
 

Commander

Version imprimée
16 €
ISBN 978-2-915825-90-9
fév. 2019
 
 

Extrait spécimen

 
 
 

Addiction sur ordonnance

La crise des antidouleurs

Patrick Radden Keefe
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claire Richard
Avec la collaboration de :
Frédéric Autran
Cécile Brajeul
Hervé Le Crosnier

couverture du livre

 

La « crise des opioïdes » frappe les États-Unis avec violence : 70 500 décès par overdose en 2017, des milliers de familles en détresse, les services sociaux et de secours débordés...

Cette situation est née dans les cabinets médicaux à la fin des années 1990. Prétendant que son antidouleur OxyContin n'était pas addictif, l'entreprise Purdue Pharma a créé de toutes pièces une crise sanitaire majeure. Mais les profits sont à la hauteur. La famille Sackler, propriétaire de l'entreprise, est devenue la seizième famille la plus riche du pays, et se construit une image de marque en finançant des universités et des musées, comme le Louvre à Paris.

La santé publique est trop importante pour être laissée aux trusts pharmaceutiques.

 
 

Version originale :
« The family that built an empire of pain », The New Yorker, nov. 2017.

En complément à l'article de Patrick Radden Keefe, cet ouvrage contient trois articles pour mieux cerner le phénomène :

  • Sur la route mortelle des opioïdes par Frédéric Autran
    publication originale : Libération, 25 juin 2017
  • En France, faible dépendance mais forte vigilance par Cécile Brajeul
    publication originale : Libération, 25 juin 2017
  • « D'abord ne pas nuire », postface par Hervé Le Crosnier.

Patrick Radden Keefe

portrait de Patrick Radden Keefe
photo Philip Montgomery - autorisation de l'auteur

Patrick Radden Keefe est journaliste d'investigation au New Yorker depuis 2006. Ses articles incisifs condensent les troubles de notre époque sur des portraits, comme ceux du baron de la drogue El Chapo Guzman, de l'auteur d'une tuerie de masse Amy Bishop, ou de Mark Burnett, le producteur de l'émission de téléréalité The Apprentice qui a forgé l'image de Donald Trump. Il a publié plusieurs livres et obtenu de nombreux prix pour son travail journalistique.

Son site : https://www.patrickraddenkeefe.com/.

 

Frédéric Autran

portrait de Frédéric Autran

Frédéric Autran est journaliste au service planète de Libération. Son regard est tourné vers l'Amérique, entre le Mexique et New York. Dans son article, il suit le destin de personnes devenues accro aux opiacés et décrit la terrible vie quotidienne dans une Amérique sous emprise. Quand les questions de santé publique se retrouvent dans des récits de vie.

 

Cécile Brajeul

portrait de Cécile Brajeul

Cécile Brajeul est devenue journaliste après avoir exercé la profession d'infirmière durant 19 années. Ses centres d'intérêt sont au carrefour de la santé publique, des droits des femmes et du continent africain. L'article présenté ici témoigne de l'importance des structures de contrôle dans le domaine de la santé publique. Une situation française qu'il convient de défendre, malgré les dérives et les dangers actuels.

 

Hervé Le Crosnier

portrait d'Hervé Le Crosnier

Hervé Le Crosnier est éditeur multimédia chez C&F éditions, après avoir été conservateur de bibliothèque puis enseignant-chercheur en informatique et culture numérique à l'université de Caen.

 

Ce premier livre de la collection interventions traite d'un sujet douloureux, la « crise des opioïdes » qui ronge les États-Unis de l'intérieur et qui s'étend dans le monde entier. 400000 décès par overdose dans la dernière décennie aux USA, dont 70000 l'an passé... pour une addiction qui a souvent débuté dans le cabinet d'un médecin ou un service d'hôpital ayant prescrit des antidouleurs sans prendre les précautions nécessaires pour éviter la dépendance aux opiacés.

Patrick Radden Keefe est remonté à la source en étudiant les stratégies marketing de la famille Sackler, et de sa petite entreprise de pharmacie du Connecticut, devenue une des plus riches du pays... au prix d'une crise de santé publique majeure.

L'article de Frédéric Autran montre la vie quotidienne des personnes dépendantes aux opiacés, et plus particulièrement aux opioïdes de synthèse vendus comme des médicaments.

Celui de Cécile Brajeul expose plus spécifiquement la situation en France.

Dans sa postface, Hervé Le Crosnier considère les trusts pharmaceutiques comme des acteurs de la « société de l'information », pour lesquels l'appât du gain et les mensonges marketing sont le moteur prioritaire. Il appelle à reconsidérer la dépendance des organismes publics (musées, universités...) aux financements privés et notamment au cynisme de la philanthropie.