C & F Éditions

Red Mirror
L'avenir s'écrit en Chine

Simone Pieranni

Cahier photos par Gilles Sabrié

couverture
15 x 21 cm. - 184 p.
Collection Société numérique
 

Commander

Version imprimée
25 €
ISBN 978-2-37662-021-1
janvier 2021
 
 

Extrait spécimen

Obtenir un extrait (.pdf)
 
 

Les médias en parlent

  • Esquire Quello che credi di sapere sulla Cina non è vero
    Red Mirror, di Simone Pieranni, riflette sul futuro del pianeta passando per la Cina.
    . Note de lecture de Hamilton Santià, 9 juillet 2020.

    Le livre de Simone Pieranni est le récit du cheminement critique d'un observateur attentif, qui tente de déceler les contradictions et de recenser les événements et les faits pour expliquer comment la Chine est en train d'accumuler lentement - mais pas si lentement que cela - des positions de domination dans le nouveau siècle, tout comme les États-Unis l'ont fait pour le XXe siècle.

  • Il Manifesto Il metodo speculare del potere
    Roberto Ciccarelli,12 mai 2020.

    Ce que ce livre révèle, c'est que le monde en gestation dans lequel nous vivons est un monde profondément contradictoire, fondé sur des rapports de force et non sur un pouvoir unilatéral absolu. Le constat est déterminant : dans le système chinois, le mythe du solutionnisme numérique s'accompagne d'une économie de la corruption. Généralement, l'efficacité technologique, ou la méritocratie, sont saluées par les capitalistes comme une libération de la corruption et de la bureaucratie. C'est le contraire : ils ne font que multiplier contraintes et problèmes.

  • Minima & moralia /Médiapart Red Mirror: Chine, hypertechnologies et capitalisme de surveillance Marc Saint Upery, 17 août 2020.

    La Chine n'est plus seulement l'atelier industriel de la planète, elle aspire aujourd'hui à être le numéro un technologique du capitalisme cognitif, ce bien entendu sous la direction vigilante du Parti communiste. Le site italien minima&moralia nous offre un entretien fort opportun avec Simone Pieranni, journaliste au quotidien de gauche Il Manifesto, qui vient de publier un livre sur le sujet.

 

Red Mirror

L'avenir s'écrit en Chine

Simone Pieranni

couverture du livre

 

La Chine a longtemps été considérée comme « l'usine du monde » fabriquant pour l'Occident, grâce à sa main d'oeuvre surexploitée, les biens de consommation puis les objets technologiques conçus dans la Silicon Valley.

Cette période est révolue : en développant massivement recherche, éducation et investissements, la Chine est devenue leader dans le domaine des technologies. Intelligence artificielle, villes intelligentes, paiement via les smartphones, surveillance et reconnaissance faciale sont déjà des réalités de l'autre côté de la Grande muraille numérique.

L'avenir s'écrit dorénavant en Chine. Mais quel avenir ?

Les stratégies géopolitiques de Xi Jinping, l'organisation du contrôle social et l'acceptation confucéenne de la surveillance personnalisée par le plus grand nombre sont le moteur de ce développement à marche forcée. Et ouvre la porte d'un monde qui ressemble déjà à la série dystopique dont s'inspire le titre de cet ouvrage.

Un regard lucide sur la place du numérique dans la Chine d'aujourd'hui, écrit par un journaliste qui y a vécu longtemps et qui continue de suivre les évolutions rapides des industries de pointe. Alors que les équilibres mondiaux changent, le récit de Simone Pieranni donne des clés essentielles pour comprendre la nouvelle situation.

 

Les photographies de Gilles Sabrié rendent sensible avec beaucoup d'humanité la vie quotidienne d'un pays qui s'est mis au service du numérique.

Simone Pieranni

Simone Pieranni

Simone Pieranni a vécu en Chine de 2006 à 2014 et y retourne régulièrement. Il a fondé en 2009 l'agence de presse China Files spécialisée sur l'Asie. Il est actuellement journaliste au sein du quotidien Il manifesto pour lequel il suit de près ce qui se passe à Pékin. Il est l'auteur de plusieurs essais et romans et anime le podcast Risciò consacré à la Chine.

 

Gilles Sabrié

Gilles Sabrié

Gilles Sabrié est photographe de presse et vit à Pékin. Ses photos sont apparues dans de nombreuses publications à travers le monde, entre autres, Le Monde, The New York Times, The Wall Street Journal, Time magazine, Geo, National Geographic, Der Spiegel, L'Espresso, The Observer, The Guardian...

 

Table des matières

La nouvelle Silicon Valley est chinoise

    Le monde est dans WeChat
    Ce que la naissance de la plus grande puissance technologique du monde dit à l'Occident
    Le tournant : de l'usine du monde au pôle technologique
    WeChat part en guerre
    Pourquoi Facebook s'intéresse à WeChat
    Laisserons-nous nos données aux entreprises américaines ou à l'état chinois ?

Les villes du futur

    Concevoir la ville intelligente
    La ville intelligente des villes intelligentes
    Le regard perçant de la Chine (en Occident)
    Les ramifications chinoises en Afrique
    Surveiller et punir : le dossier du Xinjiang
    Innoway
    Comment la 5G et l'intelligence artificielle vont changer nos vies

La sinisation de l'industrie numérique mondiale

    La culture du loup
    Nos smartphones et les suicides
    996
    Étiqueteurs de tous les pays, unissez-vous !
    Les Turcs mécaniques et l'industrie numérique
    Contrôle d'état et censure dans l'industrie la plus innovante du monde
    « Remplacer les humains par des robots »

Système de crédit social et vies à points

    Listes noires, scores et fiabilité économique : que sont les crédits sociaux ?
    Capitalisme et crédit social des entreprises : les risques pour la souveraineté des autres états
    Bons et méchants
    Vie à points et citoyenneté
    Le SCS chinois : un miroir pour l'Occident
    Ingénierie sociale

Les clés du succès : la créativité et la recherche

    Sur quoi repose la force de la Chine aujourd'hui ?
    Il était une fois Mad Men, il était une fois Mao
    Méritocratie et guanxi
    La mine de Qubit
    Le premier état d'urgence sanitaire mondial à l'ère de l'intelligence artificielle

Références bibliographiques