C & F Éditions

Le souffle de la liberté 1944 : le jazz débarque

par Nicolas Beniès

 
Version imprimée
 
25 €
ISBN 978-2-915825-39-8
mai 2014
 
Spécimen (.pdf)
 
Flyer et bon de commande (.pdf)
 
 
En voir plus avec le site compagnon (vidéos d'époques en complément du livre et du CD-bonus)
 
 
Le souffle de la liberté, 1944 : le jazz débarque
Nicolas Beniès

couverture du livre Le souffle de la liberté

 
 
En voir plus avec le site compagnon (vidéos d'époques en complément du livre et du CD-bonus)

6 juin 1944. Ce jour qui sonne comme une victoire sera pour des milliers de jeunes gens leur dernier jour. Le jour le plus long ? Sans doute. Le plus fou tout autant. Les G.I's apportent les V-Discs, disques 78 tours de la Victoire. La danse revient au son du jazz des orchestres de la radio des forces armées américaines. Sim Copans, soldat sans uniforme, conduit un camion sono pour informer et distraire les villes et villages de Normandie au coeur de la furie.

Un peu plus tard débarque le futur du jazz avec le grand orchestre de Dizzy Gillespie. Le jazz français, qui s'est développé pendant la période de l'Occupation, rencontre le be-bop, la modernité du jazz, sans avoir eu le temps de se faire reconnaître. Scissions et déchirements : le futur n'attend pas. Seul surnagera le génie de Django Reinhardt. Michel Warlop restera le grand oublié.

1944 : à la Libération, le jazz est partout. Il est liberté, et la liberté est sur toutes les lèvres. Il saisit l'air du temps pour accompagner les bouleversements en cours. Il séduit la jeunesse et exprime le désir d'un autre monde.

Nicolas Beniès est économiste, critique de jazz, animateur de radio et conférencier. Il a publié chez C&F éditions Le Souffle bleu : 1959, le jazz bascule

Il publie régulièrement sur son blog : Le Souffle bleu

Le CD audio offert avec ce livre permet de plonger dans le jazz des années quarante, dans l'esprit de l'époque.